HISTOIRE

Pour le bien-être des Saint-Bernard

Histoire et évolution

Pour le bien-être des Saint-Bernard
Le «Musée et Chiens du Saint-Bernard» est fondé en 2006 par la Fondation Bernard et Caroline de Watteville. Grâce à un accord passé avec la Fondation Barry, les Saint-Bernard vivent depuis le début au sein de l’exposition, dans laquelle les chiots ont toujours joui d’une grande popularité. Forts de cette collaboration de longue date, la Fondation Bernard et Caroline de Watteville et la Fondation Barry décident de fusionner les activités en 2014. Objectif: créer, sous le nom Barryland, un centre dédié aux Saint-Bernard, avec élevage, exposition, information et divertissement ayant trait au chien national suisse. Pour répondre encore plus aux besoins des familles et des enfants, l’espace «Barry Family» est ouvert en 2016, proposant des jeux et du divertissement pour petits et grands.

L’histoire des chiens de l’hospice du Grand-Saint-Bernard remonte pourtant à bien plus loin :
situé à 2469 m d’altitude, l’Hospice au sommet du col du Grand-Saint-Bernard a été fondé au XIe siècle pour offrir un refuge aux voyageurs et aux pèlerins. Dès le milieu du XVIIe siècle, les chanoines se sont entourés de grands chiens de berger, destinés à la garde et à la défense. La présence de ces chiens à l’Hospice du Grand-Saint-Bernard est attestée depuis 1695 par une mention dédiée dans des documents.

La Fondation Barry

La Fondation Barry est propriétaire du plus ancien élevage au monde du chien national suisse avec le but de perpétuer l'élevage sur le lieu d'origine des Saint-Bernard et de préserver le type particulier des chiens de l'Hospice.